Ciné-Nerd

Test PS4 – Until Dawn

Until dawn 1

until dawnTitre original : –
Plateformes : PS4 – PS3
Développeur : Supermassive Games
Éditeur : Sony Computer Entertainment
Date de sortie : 26 août 2015
Genre : Horreur
PEGI : Déconseillé aux -16 ans

Note : 4/5

Until Dawn, jeu vidéo de type survival horror est développé par Supermassive Games et édité par Sony. Initialement annoncé lors de la gamescon 2012, le jeu était prévu pour sortir sur PlayStation 3. Il nous aura donc fallu attendre 3 ans pour qu’il voit enfin le jour mais sur PS4.

Synopsis : Le jeu suit l’histoire d’une bande de huit jeunes passant un petit séjour dans un immense chalet en montagne pour le premier anniversaire de la mort de leurs amies, deux sœurs jumelles, Hannah et Beth. Ils ne tarderont pas à se faire piéger et tuer un à un par un mystérieux tueur en série.

Until Dawn

Expérience intense

Il est clair qu’Until Dawn est un hommage aux films slashers des années 90 avec son lot de clichés : un lieu au milieu de nul part, une bande de jeunes avec une blonde à forte poitrine, un tombeur, le clown de service… bref vous aurez compris le tableau mais aussi une ambiance très bien représentée avec des graphismes très réalistes, plutôt sombre, et une musique plus ou moins présente tout au long du jeu qui saura vous mettre sous pression.

Le jeu commence par cinématique digne d’une intro de film pendant laquelle vous pourrez commencer à prendre les commandes vous permettant de faire vos premiers choix qui seront décisifs… ou pas. En effet, le jeu Until Dawn se base sur l’effet papillon (un battement d’aile d’un papillon peut déclencher une tornade à l’autre bout du monde). Vous aurez des choix à faire tout au long du jeu qui auront un effet ou non sur la suite des événements. Ces conséquences seront illustrées par des petits papillons qui apparaitrons à la gauche de votre écran. Si vous les voyez, vous savez automatiquement que votre choix vient de changer le cours de votre histoire.

Vous aurez également des indices et totems à trouver tout au long du jeu qui vous donneront des indications sur ceux qui vous pourchassent. Il existe plusieurs type de totems : conseil, mort, chance qui vous donneront tous un aperçu du « futur » vous aidant parfois dans vos choix.

Au long des différents chapitres (10 en tout), vous aurez l’occasion d’incarner tous les personnages présents, votre but est de faire en sorte qu’ils s’en sortent tous vivants mais si jamais le personnage que vous êtes en train d’incarner se fait tuer suite à un de vos choix, il ne sera plus possible de l’incarner et vous passerez donc à un autre personnage. Ceci est une des nombreuses qualités du jeu, ce n’est pas un die and repeat et cela vous met encore plus la pression lors de séquences très stressantes où vous avez un temps limité pour faire votre choix, ou lors des QTE (appuyer sur une suite de touches sans vous tromper et dans un temps limité si vous souhaitez réussir l’épreuve). Croyez-nous, lorsque vous vous retrouvez pourchassé par un psychopathe, cela devient tout de suite plus difficile. Vous aurez également parfois le besoin de rester immobile lorsque un danger est trop proche et le moindre petit mouvement peut vous êtes fatal. Encore une fois, en situation de stress, il est très difficile de garder son calme et de ne pas bouger d’un poil !

L’ambiance slasher est là, les morts sont violentes et la frustration de la mort d’un personnage est grande. En plus de cela, vous n’échapperez pas à des jumps scares très efficaces même si certains d’entre eux sont parfois convenus. En vérité, Until Dawn n’est pas un jeu-vidéo à proprement dit puisque le gameplay est plutôt limité, mais plutôt un film interactif très bien conçu nous prenant plus aux tripes qu’un film d’horreur classique car on se retrouve vraiment plongé dans l’histoire et c’est un peu comme si notre propre vie en dépendait, ce qui rend l’expérience de jeu encore plus intense.

Malgré tout, le jeu a tout de même ses défauts. À commencer par la vitesse de marche des personnages. En effet, peu importe la situation (notre copine s’est faite enlevée par un psychopathe, un clown tueur est à vos trousse…) votre personnage ne pourra que marcher lorsque vous le contrôlerez ce qui pourra être très frustrant parfois lorsque vous êtes dans une situation plutôt urgente. Enfin, les personnages ne semblent pas ou presque pas se soucier du sort de leurs camarades lorsqu’ils sont en groupes séparés. Mais tout ça n’est que détails comparé à la bonne surprise que nous offre Until Dawn.

Comptez une durée de jeu entre 8h et 10h pour le  « terminer » – bien que terminer soit un grand mot puisque vous n’aurez qu’une seule envie : tout recommencer en faisant des choix différents afin de voir les autres scénarios possibles et vous voilà repartis pour 8 à 10h de jeu !

Until Dawn

Les +
+ Une bonne ambiance slasher
+ Différents choix et autant de scénarios possibles
+ Beaux graphismes
Les –
– Peu de gameplay
– Pas la possibilité d’aller plus vite que la marche

About The Author

Rédactrice

Leave A Response

*