Ciné-Nerd

Test PS4 – The Evil Within

The Evil Within

the evil within ps4 coverTitre original : –
Plateformes : PC – PS4 – Xbox One – PS3 – Xbox 360
Développeur : Tango Gameworks studio
Éditeur : Bethesda Softworks
Date de sortie : 14 octobre 2014
Genre : Horreur
PEGI : Déconseillé au -18 ans

Note : 3,5/5

Après The Last of Us l’année dernière, The Evil Within est le nouveau Survival Horror de cette année. Développé par Tango Gameworks, entreprise créée par Shinji Mikami, créateur de la saga Resident Evil.

Synopsis : Lors de leur enquête sur la scène d’un horrible carnage, le détective Sebastian Castellanos et ses partenaires sont confrontés à une mystérieuse et puissante force. Après avoir été témoin du massacre des autres officiers, Sebastian est pris en embuscade et assommé. À son réveil, il se retrouve pendu par les pieds et dégoulinant de sang dans un monde malsain dans lequel d’hideuses créatures rôdent entre les cadavres. En proie à une terreur inimaginable, Sebastian doit lutter pour sa survie et se lancer dans un terrifiant voyage afin de percer à jour l’origine du mal.

The Evil Within

Crise de nerfs

Après 20h et des poussières de jeu, 181 morts de notre personnage et 4 ou 5 bonnes crises de nerfs, nous avons enfin terminé The Evil Within, qui se divise en 15 chapitres. Comme tout bon Survival Horror qui se mérite, vous pouvez dès le départ choisir votre niveau de difficulté (facile, survie ou cauchemar) pour ensuite vous retrouver dans un monde effrayant et glauque à souhait. Âmes sensibles s’abstenir !

Vous incarnez donc un détective, Sebastien Castellano, envoyé en mission dans un hôpital psychiatrique où un massacre vient d’avoir lieu. Dès le départ, le joueur est plongé dans l’ambiance sanglante du jeu en se retrouvant entouré de cadavres sanguinolents un peu partout dans le hall d’entrée de l’hôpital. Puis tout va très vite lorsque vous vous retrouvez assommé par une sorte de fantôme et que vous vous réveillez, aux alentours d’une sorte de boucher en train de découper des corps humains dont vous devez vous échapper sans être vu. Vous voilà partis pour des heures de jeux et de passages quelques peu effrayants où le sang giclera à gogo.

Bien que pour un jeu de PS4, les graphismes ne sont pas un chef d’œuvre visuel, on fait rapidement abstraction lorsque l’on se retrouve face à des monstres aussi effrayants que coriaces. Vous devrez faire preuve d’une grande concentration et d’observation pour pouvoir rapidement repérer autour de vous les différents pièges, que vous pourrez soit désamorcer pour récupérer des pièces qui vous serviront à construire des armes, soit utiliser pour vaincre certains de vos adversaires. Comme tout Survival Horror, les munitions et seringues de santés sont rares, vous devrez donc les utiliser à bon escient. Contrairement à d’autres jeux, dans The Evil Within, même lorsque vous pensez avoir tué votre ennemi, ce dernier risque de se relever ou de réapparaître quand vous vous y attendez le moins. C’est pourquoi, des allumettes sont parfois mises à votre disposition pour les brûler une bonne fois pour toute.

Ne pas perdre son sang froid devant ce jeu n’est pas une mince affaire voir presque impossible tant certaines parties sont difficiles et les check points et lieux de sauvegarde ne sont pas systématiques d’où l’importance de rester sur ses gardes du début jusqu’à la fin. Mais chaque victoire sera jouissive. D’autant plus que notre cher détective n’est pas la personne la plus rapide que l’on connaisse. Alors que chaque secondes compte, il n’hésite pourtant pas à prendre son temps pour sortir une allumette ou pour monter sur une plateforme permettant alors à ses ennemis de le blesser ou de sauvagement le tuer. Très frustrant comme situation, croyez-nous ! Malgré une histoire un peu bizarre que l’on comprends (ou pas) à la fin, The Evil Within est un bon jeu qui devrait vous occuper de nombreuses d’heures mais il est plutôt déconseillé d’y jouer la nuit au risque de faire des cauchemars ! N’hésitez pas non plus à garder une petite boite de Lexomil à côté de vous, ça peut toujours servir !

The Evil Within

Les +
+ Une ambiance bien glauque et des monstres effrayants
+ Vous pousse à avoir un esprit stratégique
+ Les créatures sont impressionnantes
Les –
– Des graphismes très moyens pour un jeu sur PS4
– Une histoire difficile à comprendre
– Un personnage parfois long à la détente

About The Author

Rédactrice

Leave A Response

*