Ciné-Nerd

Test PS4 – Rise of the Tomb Raider

Rise of the tomb raider

Titre original : –
Plateformes : PC – PS4 – One – Xbox 360 –
Développeur : Square Enix
Éditeur : Crystal Dynamics
Date de sortie : 11 octobre 2016
Genre : Action
PEGI : Déconseillé aux -18 ans

Note : 4/5

L’année dernière, nous vous parlions de Tomb Raider en vue de la sortie de sa suite cette année : Rise of the Tomb Raider qui permet également de fêter les 20 ans de la franchise. Cela est loin de nous rajeunir ; alors que vaut cette suite ?

Synopsis :Deuxième opus du reboot de la saga Tomb Raider sur PS4, Rise of the Tomb Raider prend place quelques années après les événements du premier jeu où l’on retrouve l’héroïne plus mature et marquée par l’épopée qu’elle a traversée.

Une suite plus riche

Lara Croft a pris du galons et sait maintenant ce qu’elle fait. Cette fois-ci, nous la retrouvons pour une nouvelle quête, celle de l’immortalité, que son père avait commencé mais qui a été subitement arrêtée suite à son suicide. Il était donc logique de Lara reprenne le flambeau pour découvrir le fin mot de l’histoire, existe t’il vraiment un artefact qui serait une source d’immortalité ?

Pour le découvrir, nous allons voyager de la Syrie à la Sibérie où se passera la plus grande partie de l’histoire. Dans ce nouvel opus, Lara Croft est beaucoup mieux équipée que dans le précédent. Nous aurons le choix entre différents types d’arcs mais aussi pistolets, fusils à pompe, mitraillettes… Bref l’embarras du choix. Il vous sera également possible de changer de tenues dont certaines pourront vous donner différents bonus, à vous de faire le bon choix en fonction de votre manière de jouer ! On notera une nouveauté plutôt appréciable : Lara peut désormais créer différentes flèches (normales, empoisonnées, enflammées, explosives…) mais pour pouvoir le faire, il vous faudra trouver les ressources nécessaires.

Autres changement notable, outre les tombeaux facultatifs à explorer, vous aurez également à découvrir des fresques et autres documents qui vous permettront d’améliorer vos compétences linguistiques et ainsi découvrir de nouveaux secrets. Si vous n’avez pas les compétences nécessaires pour lire un document, il vous faudra revenir plus tard ce qui nous permet de nous plonger vraiment dans le coeur du métier de Croft, c’est à dire archéologue. De plus, il sera possible d’éliminer vos ennemis de façon furtive, ce qui, dans certains moments est fort appréciable pour ne pas se retrouver submergé par les ennemis.

Rise of the tomb raider
Alors que le précédent jeu avait plusieurs maps d’une taille plutôt raisonnables, cette fois-ci, il y en a moins mais qui font au moins le double, nous vous souhaitons donc bien du courage pour terminer le jeu à 100% et découvrir tous les secrets cachés ou réussir tous les défis annexes du jeu. Vous aurez également des « missions facultatives » qui vous seront données par des personnages qui vous permettront d’obtenir de nouvelles ressources pouvant s’avérer utiles. Les graphismes ont également été améliorés, les paysages sont sublimes et Lara Croft elle-même a un caractère bien plus affirmé que dans Tomb Raider.

Malgré tout, on notera deux petits bémols : l’absence de QTE et le boss de fin qui n’est pas à la hauteur. En effet, alors que le premier opus était rempli de phases de QTE tout au long de l’aventure lors des scènes scénarisées avec une action à accomplir, ici nous en sommes réduits à seulement deux types : lorsqu’un saut est un peu trop court et qu’on doit se rattraper de justesse et l’autre lorsqu’on affronte un animal et qu’on doit se libérer. Il est dommage d’avoir abandonné ce gameplay qui permettait de ne pas relâcher sa concentration mais heureusement, ce léger bémol a été bien remplacé avec les nouvelles capacités de Lara.
Enfin, le boss de fin. Après une bonne quinzaine d’heures de jeu, vous arrivez au boss final, vous vous dites qu’il sera un tant soit peu difficile à battre, comme le précédent jeu, las… En cinq minutes c’est plié, déceptif alors que certains adversaires dans le jeu ont été plus difficiles que lui à battre…

Au final, Rise of the Tomb Raider est une très bonne suite avec de nouveaux éléments de gameplay très agréables malgré un boss de fin un peu ridicule.
Si vous hésitez à le prendre sur One ou sur PS4, sachez que la version PS4 vous permet d’avoir tout de suite accès aux 3 nouveautés du jeu : de la survie multijoueur avec le mode endurance, de l’horreur avec « le cauchemar de Lara » et une découverte du Manoir Croft avec « Les Liens du Sang ».

Les +
+ Nouvelles capacités
+ Nouvelles armes
+ Très beaux graphismes
+ Belle durée de vie
+ Maps plus vaste
Les –
– Moins de QTE
– Un boss final pas à la hauteur

About The Author

Rédactrice

Leave A Response

*