Ciné-Nerd

[Test BluRay] Le Hobbit : la Désolation de Smaug

smaug

Un film de Peter Jackson est toujours marqué par une sortie vidéo de grande qualité. Nous avons pu le constater de nouveau avec la version BluRay du Hobbit : La Désolation de Smaug.

Le Film : 4/5

La Désolation de Smaug est au Hobbit ce que Les Deux Tours était au Seigneur des Anneaux : l’épisode intermédiaire donc bâtard, sans véritable début et une fin ouverte en attendant un troisième volet. D’autant plus difficile dans le cas du Hobbit qui n’a pas été conçu en trois films mais en deux, avant de se voir ajouter un épisode supplémentaire. Pourtant, Peter Jackson et son équipe sont parvenus à donner plus de rythme et un vrai souffle épique (ce qui manquait à Un Voyage Inattendu) dans une fresque d’heroic fantasy passionnantes. Les intrigues se démultiplient, les nouveaux personnages abondent (comme les anciens avec le retour de Legolas), les lieux et les créatures invitent au dépaysement le plus total… Pourtant, à l’image du précédent film, la scène la plus marquante est une « simple » scène de dialogue : entre Gollum et Bilbon auparavant, entre le dragon Smaug et notre Hobbit ici. « Simple » utilisé avec de grands guillemets vu le nombre d’effets visuels et le casse-tête qu’a du nécessiter cette seule séquence. Mais la façon de la filmer, de faire monter le climax et l’effroi du spectateur jusqu’à un paroxysme insoutenable, qui trouvera sa conclusion dans le volet suivant, constitue un modèle du genre. Car c’est ça la véritable force du réalisateur, même si on pourra lui reprocher certains choix (un trop plein de CGI, intrigue ressemblant au Seigneur des Anneaux, moins épique…), il est un point qui devrait mettre tout le monde d’accord : au royaume du divertissement grand spectacle, Peter Jackson trône non loin de Steven Spielberg et James Cameron. Rien que pour ça, Le Hobbit : la Désolation de Smaug force le respect.

Le BluRay : 4/5

Caractéristiques:

Audio – Mandarin (Dolby Digital 5.1), Italien (Dolby Digital 5.1), Anglais (DTS-HD 7.1), Français (DTS-HD Master Audio 7.1), Chinois (Dolby Digital 5.1), Néerlandais.
Image – 1080p HD / 2.40:1.
Sous-titres – Chinois, Français, Néerlandais, Italien, Anglais.
Durée – 161 minutes.

Bonus:

– Peter Jackson vous invite sur le tournage (40′ en trois parties).
I see Fire, le clip (6′)
Live Event avec Peter Jackson (38′)
– Vidéoblogs de production (36′ en quatre parties).
– Trailers (film, preview, version longue d’Un Voyage Inattendu, les jeux)

Éditeur – Warner Home Video.

hobbit dvd cover

L’édition est une très bonne surprise, c’est appréciable pour la version cinéma du film ! Avec Peter Jackson on a appris la patience en attendant ses versions longues qui, en plus de proposer un nouveau montage, apportent pléthore de bonus (10h environ pour Le Hobbit : Un Voyage Inattendu). Alors que le précédent opus se contentait de reprendre en bonus les fameux vidéoblogs (déjà visibles sur internet), cette année l’éditeur a mis les petits plats dans les grands, et même les fans le plus aguerris devraient mettre la main au porte-monnaie. C’est en effet 3 éditions du film qui sont proposées d’un coup : une collector avec statuette (le genre de goodies qui était réservé aux versions longues jusqu’à présent), une ultimate (Bluray 3D, 2D, DVD, BR bonus et copie ultraviolet), et l’édition « classique » (Bluray 2D, BR bonus et copie ultraviolet).

Les bonus justement sont vraiment au rendez-vous : si on trouvera les traditionnels vidéoblogs et bandes annonces, on ne peut qu’être surpris de découvrir un making-of de quarante minutes ! Si les prochains documentaires développeront sûrement en long en large et en travers l’univers du film, avoir un tel bonus de qualité revenant sur les divers aspects de la production est un enchantement. En plus de celui-ci, l’éditeur a eu la bonne idée d’ajouter le live event pour lequel Peter Jackson avait pris le temps de répondre aux questions des fans quelques mois avant la sortie du film.

Enfin techniquement, la copie est une bombe, même en 2D : colorimétrie riche, effets d’ombres et de fumée rendus parfaitement… Et niveau son, le Home cinema sera amplement mis à contribution !

En résumé : une édition de haute qualité en attendant la version longue plus tard cette année. Warner Home Video gâte les fans et sait les faire patienter avec un contenu riche !

En vidéo le 16 avril 2014.

About The Author

Blogueur troll spécialisé en cinéphilie, geek notoire, mégalo impulsif, ayant fait ses armes sur Critique-Film.fr. Papa de Cine-Nerd.fr et fan de... Disney !

Leave A Response

*