Ciné-Nerd

Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D – saison 1

Marvel's agent of shield

États-Unis : 2013
Titre original : –
Créateur : Joss Whedon
Acteurs : Clark Gregg (Phil Coulson), Chloe Bennett (Skye), Ming-Na Wen (Melinda May), Brett Dalton (Grant Ward), Iain De Caestecker (Leo Fitz), Elizabeth Henstridge (Jemma Simmons)
Diffusion : ABC (États-Unis) – M6 (France)
Nombre d’épisodes : 22 (saison 1) – renouvelée pour une 2e saison

Note : 2,5/5

Avec Joss Whedon à la création, son frère en showrunner et la mythologie Marvel en toile de fond, Agents of S.H.I.E.L.D avait tout pour réussir. Pourtant après 22 épisodes un seul mot nous vient à l’esprit : déception.

Synopsis : L’agent Phil Coulson, qui a survécu à la blessure que lui a infligé Loki avant la bataille de New-York (dans le film The Avengers) retourne au sein de l’organisation mondiale du maintien de l’ordre, le S.H.I.E.L.D. (Strategic Homeland Intervention, Enforcement and Logistics Division). Il réunit alors une équipe d’agents, extrêmement bien entraînés, afin de s’attaquer aux affaires qui n’ont pas encore été classées ayant trait à l’étrange et à l’inconnu.

Marvel's agents of shield

Dans l’ombre de Whedon

Créer des séries cultes (Buffy contre les vampires, Firefly) et réaliser le film de superhéros le plus rentable de l’histoire du cinéma (The Avengers) peut être un couteau à double tranchant. Joss Whedon en sait quelque chose. Chacun des projets auxquels il associe son nom (de près ou de loin) est désormais adoubé par n’importe quel studio de production. En contrepartie les dits projets sont tenus d’être des succès. Aussi quand Marvel’s Agents of Shield a été lancé en septembre dernier sur la chaîne ABC, la pression était là. Si le pilot est de facture honorable, les choses se gâtent par la suite. Manque de rythme et scénarios brouillons sont en effet l’apanage de la série jusqu’à son 14e épisode où la mythologie mise en place est enfin exploitée puis le 15e Agents of S.H.I.E.L.D fait son premier crossover avec le film The Avengers (avantage d’avoir Joss Whedon à la barre des deux titres !). Mais c’est trop peu et trop tard. L’ennui s’est déjà installé même si, reconnaissons-le, la série s’améliore nettement dans sa dernière partie.

D’aucuns diront que l’investissement de Joss Whedon est anecdotique – et ils auront raison – laissant la partie scénaristique à son frère Jed et à sa belle-sœur Maurissa Tancharoen qui n’ont jamais travaillé que sur les projets de Joss. Sans doute que leur laisser les rênes d’un projet si attendu était un peu précoce.

Pourtant l’ombre de Whedon est bien là…

À défaut de se passionner pour la série, les fans du créateur de Dr Horrible’s Sing-Along Blog s’amuseront à reconnaître des visages déjà vus dans ses œuvres précédentes : J. August Richards de la série Angel qui joue Deathlok ou Amy Acker, Fred dans Angel également qui interprète l’ancienne petite amie de Coulson. Cobie Smulders, Maria Hill du film The Avengers et Captain America : le soldat de l’hiver et Jaimie Alexander, Lady Sif dans Thor, viennent prêter main forte aux agents du S.H.I.E.L.D. Agents incarnés par des acteurs au talent inégal. Si Chloe Bennet (Nashville) dont c’est là le premier grand rôle, est clairement la révélation de la série, ses compagnons de jeu Ming-Na Wen, Brett Dalton et Iain De Caestecker poussent le stéréotype trop loin pour réellement apprécier leur performance.

Malgré des audiences décevantes et des critiques en demi-teinte, la série a été renouvelée pour une seconde saison (merci Marvel et Whedon) espérons que le renouveau des derniers épisodes se concrétisera dans les nouveaux chapitres. Réponse le 23 septembre !

About The Author

"Enfant de la télé hier, rédactrice web sur les séries télé aujourd'hui" Motto d'une passionnée du petit écran qui partage ses coups de coeur à qui veut bien la lire...

1 Comment

Leave A Response

*