Ciné-Nerd

Critique – Star Wars : le Réveil de la Force

Star Wars Kylo Ren

Star WarsÉtats-Unis : 2015
Titre original : Star Wars – The Force Awakens
Réalisateur : J.J. Abrams
Scénario : Lawrence Kasdan, J.J. Abrams, Michael Arndt d’après l’oeuvre de George Lucas
Acteurs : Daisy Ridley, John Boyega, Oscar Isaac, Adam Driver, Harrison Ford, Carrie Fisher, Mark Hamill
Distribution : The Walt Disney Company France
Durée : 2h15
Genre : science fiction
Date de sortie : 16 décembre 2015

Note : 4/5

Ça y est, il est enfin là, Star Wars le Réveil de la Force (épisode VII pour ne pas le citer), le film que j’attends le plus depuis environ 3 ans lorsque Disney a racheté Lucasfilm. Une si longue attente couplée à une promotion agressive et omniprésente ont-elles eu raison du film de J.J. Abrams ? Verdict garanti avec 0 % de spoilers.

Synopsis : Dans une galaxie lointaine, très lointaine, un nouvel épisode de la saga « Star Wars », 30 ans après les événements du « Retour du Jedi ».

Star Wars le réveil de la force

Le retour du Jedi ?

Mardi 15 décembre, 9h30. Quelques heures après la première mondiale du film et quelques heures avant sa sortie, Lucasfilm a invité la presse et les blogueurs à enfin découvrir Star Wars le Réveil de la Force en IMAX 3D. Si les conditions d’accès à la projections ont fait déjà coulé de l’encre dans les canards – accord de confidentialité à signer, embargo strict jusqu’au 16 à 9h01, mise en consigne des portables, surveillance pendant la projection… – les mêmes journaleux dénonçant les pratiques de Disney (oubliant au passage que ce type de chose est assez courant pour les blockbusters) étaient quand même là ce matin. Je vous avoue que mon état était proche du malaise et de la tachycardie, quand apparaît sur l’écran le logo Star Wars suivi du fameux texte déroulant et de la musique de John Williams. Comme beaucoup de personnes je considère Star Wars plus comme un mythe qu’un film, l’oeuvre de George Lucas a dépassé depuis longtemps le simple cadre du cinéma, plusieurs générations ayant découvert les films enfant (première ou seconde trilogie, en attendant que la nouvelle génération grandisse avec celui-ci) et faisant partie intégrante de la culture populaire. Je me souviens encore des VHS de mes parents que j’ai usé jusqu’à la corde, en particulier sur le Retour du Jedi. Je suis moins critique que certains concernant les épisodes I, II, III. S’il est vrai que les deux premiers ne sont pas à la hauteur et constituent au mieux du divertissement sympathique, on se rend compte lors de la Revanche des Sith que George Lucas a fait quelque chose de plus complexe qu’on pouvait le penser, du grand divertissement et puis surtout en se faisant plaisir. Après tout il est le créateur de cet univers, il en fait ce qu’il veut.

Star Wars John Boyega

Exit Lucas donc pour Le Réveil de la Force et bienvenue à J.J. Abrams qui a eu la lourde tâche de prendre la suite et poser les bases du « Star Wars Cinematic Universe » (en référence à la stratégie Marvel). On ne va pas revenir sur toute la genèse du projet pour se concentrer sur l’essentiel : non ce nouveau Star Wars ne m’a pas déçu. Je vais évidemment en dire un minimum histoire de préserver vos nerfs et faire en sorte que vous découvriez les rebondissements du film en salle. Déjà balayons la première crainte de ces derniers mois : Disney et J.J. Abrams se sont montrés très respectueux du matériau d’origine qu’ils aiment, cela se sent grandement. Ensuite le fait d’avoir tourné le maximum en plateau en minimisant les effets visuels donne un aspect authentique très proche de la première trilogie. Les scénaristes ne se contentent pas de ressasser le passé avec nostalgie, ils font une vraie proposition d’histoire, cohérente, et apportant son lot de nouveautés. Cependant contrairement à certains je ne vais pas crier au chef d’oeuvre. Je suis fan et pas du tout objectif, bien sûr j’ai pris mon pied (et versé quelques larmes), mais il y a des choses que j’ai moins aimé, surtout certains parallèles avec d’anciens épisodes qui apportent peu d’originalité – surtout sur la fin mais je n’en dirai pas plus. Il y aussi de très bonnes idées même si c’est parfois un peu long : comme tous les premiers épisodes de trilogies il faut introduire l’intrigue et les nouveaux personnages avant de prendre de l’ampleur dans les films suivants. Les gens risquent d’en vouloir un peu à Abrams au début pour un rebondissement majeur du film, même si le réalisateur a vraiment eu des couilles (disons-le franchement). Les nouveaux personnages sont intéressants (à deux-trois exceptions) et le casting ancien comme nouveau vraiment parfait – mention spéciale à Daisy Ridley et Adam Driver. Dommage que John Williams se recycle et n’offre pas grand chose de neuf et puissant, à l’exception d’un nouveau thème vers la fin du Réveil de la Force. Globalement le film est donc très réussi et ne m’a pas déçu. Le cliffhanger de fin donne déjà très envie de voir l’épisode VIII : le rendez-vous est donné pour le 24 mai 2017 !

Star Wars Harrison Ford

Les +
+ Grand respect du travail de George Lucas
+ Moins d’effets visuels, plus de choses « en vrai »
+ Les nouveaux acteurs sont tous très bons
+ De l’émotion et pas mal de noirceur pour un premier chapitre
Les –
– Effet miroir un peu trop calqué parfois sur l’épisode IV
– Deux-trois personnages sans relief ou sous exploités
– La BO de John Williams est sans grand éclat

About The Author

Blogueur troll spécialisé en cinéphilie, geek notoire, mégalo impulsif, ayant fait ses armes sur Critique-Film.fr. Papa de Cine-Nerd.fr et fan de... Disney !

2 Comments

Leave A Response

*