Ciné-Nerd

Critique – Crazy Amy

Anais Berno 11 novembre 2015 Cinéma Un commentaire sur Critique – Crazy Amy
cazy amy cover

États-Unis : 2014
Titre original : Crazy Amy
Réalisateur : Judd Apatow
Scénario : Amy Schumer
Acteurs : Amy Schumer, Bill Hader, Brie Larson, Tilda Swinton
Distribution : Universal Pictures International France
Durée : 2h05
Genre : comédie
Date de sortie : 18 novembre 2015

Note : 3,5/5

On ne le présente plus. Judd Apatow nous revient avec une nouvelle comédie bien grasse comme on les aime. Mais cette fois-ci, c’est la déjantée Amy Schumer qui se colle au scénario. Alors, ça donne quoi ?

Synopsis : Depuis sa plus tendre enfance, le père d’Amy n’a eu de cesse de lui répéter qu’il n’est pas réaliste d’être monogame. Devenue journaliste, Amy vit selon ce crédo – appréciant sa vie de jeune femme libre et désinhibée loin des relations amoureuses, qu’elle considère étouffantes et ennuyeuses ; mais en réalité, elle s’est un peu enlisée dans la routine. Quand elle se retrouve à craquer pour le sujet de son nouvel article, un brillant et charmant médecin du sport nommé Aaron Conners, Amy commence à se demander si les autres adultes, y compris ce type qui semble vraiment l’apprécier, n’auraient pas quelque chose à lui apprendre.

La folie d’Amy

J’ose le dire : je ne suis pas fan des comédies de Judd Apatow. Trop grasses, trop longues, trop vulgaires, trop trop…elles ne me font en général ni rire ni déclencher un quelconque intérêt. Et pourtant. Pourtant j’ai aimé « Crazy Amy » ! Pourquoi ? Et bien peut-être parce que c’est écrit par une femme, que ça se ressent vraiment, et que ça me parle un peu plus. En tout cas, il est évident que « Crazy Amy » est bien différent des autres films d’Apatow.

Attention, différent ne veut pas dire sans défaut. La longueur reste toujours un gros problème, difficile de tenir près de 2h sur des blagues et une histoire qui finit par tourner en rond. L’humour quant à lui, reste toujours un peu potache et quelques blagues sur les gays notamment, répétées plusieurs fois, auraient pu être un peu moins présentes pour rester moins lourd.

MAIS … mais ce « Crazy Amy » fait vrai. Dans sa folie, son énergie déjantée et ses personnages hauts en couleurs, il ressort quelque chose de très authentique de cette histoire. Il faut dire que c’est surement grâce aux deux acteurs principaux, Bill Hader et Amy Schumer, qui sont bien loin de ressembler à Brad Pitt et Angelina Jolie. Ni canons de beauté, ni parfaits, avec des problèmes du quotidien, il est quand même très facile de s’identifier à eux, à leur problèmes, voire même à être touchés par leurs doutes et leurs sentiments. Chose qui ne m’était jamais arrivé dans les précédents films d’Apatow. Au final, on les aime vraiment bien ces deux personnages pommés, maladroits et un peu effrayés par leurs sentiments, on a envie que ça marche pour eux… Sans tomber dans la rom-com totale, « Crazy Amy » parle vraiment d’amour et de ses difficultés (notamment celle de la peur de l’engagement).

Et en plus d’être plus réaliste, ce « Crazy Amy » est surtout bien plus drôle que prévu. C’est parfois débile certes, mais les références à Game Of Thrones, le rôle de LeBron James, le rythme un peu fou, les personnages secondaires burlesques, les scènes un peu trash d’un personnage féminin un peu trop gros, un peu trop bourré et un peu trop franche pour la société actuelle, sont excellents.

Alors oui, on finit par l’adorer cette Amy malgré ses défauts et son caractère pourri, et on finit par se laisser embarquer dans cette histoire de couple qui va à 1000 à l’heure sans aucun souci. On en ressort sans négativité, avec une vraie pointe d’optimisme qui manque parfois aux comédies d’Apatow et on passe un excellent moment. Alors Go Amy, on est avec toi !

Les +
+ De très bonnes vannes qui font vraiment rire
+ Des personnages « normaux » auxquels on s’identifie
+ Des guests incroyables et très drôles
Les –
– Toujours de l’humour trop gras parfois
– Un scénario qui tire trop en longueur

About The Author

Grande enfant qui donne son avis sur les films et les séries sur Critique-film même quand on ne lui demande pas. Aime les acteurs (surtout Tom Hardy, Michael Fassbender, Ryan Gosling, Robert Downey Jr…je continue?), et les expose sur ses avatars Twitter. Véritable pipelette à tendance bisounours, je suis pourtant Bretonne, donc mangeuse de crêpe têtue.

1 Comment

  1. fabien 18 novembre 2015 at 10 h 59 min

    il est trop nul

Leave A Response

*