Ciné-Nerd

55e Festival télé de Monte-Carlo : Ron Perlman

Hand of god

Acteur aux mille facettes, Ron Perlman a un visage que l’on n’oublie pas. Hellboy, Sons Of Anarchy, La Cité des Enfants Perdus, Le Nom de la Rose, une carrière éclectique et un talent tout aussi complet que l’on retrouve dans la dernière série d’Amazon : Hand of God. Rencontre lors d’une table ronde assez cocasse au coeur du 55e Festival télé de Monte-Carlo.

C’est une période faste en terme de projets, quel est celui dont vous êtes le plus fier ?

Il y en a plusieurs. Tout d’abord la série Hand of God que nous venons de terminer de tourner il y a quelques jours. Je suis producteur exécutif en plus d’incarner le héros principal, j’ai laissé mon empreinte à tous les niveaux (rire) ! C’est une série en dix épisodes qui sera disponible en septembre. Et puis il y a ma société de production que je suis en train de lancer avec déjà une bonne demi-douzaine de films dans notre escarcelle.

L’un de ces films est-il Hellboy 3 ?

Non, mais j’ai fait ma quête personnelle de convaincre tous les gens qui ont participé aux deux premiers volets de Hellboy de faire ce dernier chapitre qu’ils le veuillent ou non ! Pour moi réaliser Hellboy 3 c’est tenir une promesse que nous avons faite aux fans qui se sont investis dans notre univers. Qui ont vu les deux premiers chapitres et à qui l’on doit une conclusion.

Le processus de fabrication de Hand of God est intéressant : les gens ont voté en ligne pour que le pilot soit développé en série il y a un an et la série sera disponible sur Amazon en septembre. Avez-vous la sensation de faire partie d’une nouvelle forme de télévision ?

Je pense. La télévision se transforme tous les jours avec des nouveaux joueurs qui arrivent de toutes parts. Au début il y avait 3 grands networks, un 4e est arrivé puis le câble s’est développé avec des projets d’une qualité inouïe grâce à une liberté de ton totale ! Maintenant il y a Netflix et Amazon qui crée leurs propres séries. Il y aura certainement Google et Youtube qui vont eux-aussi lancer leurs propres plates-formes avec des contenus originaux. Et c’est dans l’originalité que réside le succès ! Je crois que je n’ai jamais autant utiliser le mot « original » dans une même phrase !

Qu’avez-vous pensé de la fin de Sons Of Anarchy

Je n’ai jamais vu la fin ! Mon personnage était mort et je travaillais déjà sur Hand Of God ! En fait je savais que Clay allait mourir avant même que l’on ne commence à tourner la saison 6. Et dès que je l’ai appris, j’ai commencé à chercher d’autres séries sur lesquelles travailler et j’ai trouvé Hand Of God, le rôle dont j’ai toujours rêvé !

Question inéluctable lorsqu’on participe au Festival de la Télévision : êtes-vous un fan de séries ?

Je me suis fait une promesse pour mes vieux jours c’est de rattraper la bonne douzaine de séries que je n’ai jamais vues en commençant par The Wire, Game of Thrones et Breaking Bad. J’ai acheté les DVD, ils attendent juste que je prenne ma retraite pour les regarder dans mon fauteuil !

Ron Perlman festival de Monaco

About The Author

"Enfant de la télé hier, rédactrice web sur les séries télé aujourd'hui" Motto d'une passionnée du petit écran qui partage ses coups de coeur à qui veut bien la lire...

Leave A Response

*